Skip to main content

 

 

 

INSTRUCTION ACADÉMIQUE N°022/MINESU/CAB.MIN/MNB/BLB/2021 DU 19 MAI 2021 PORTANT DIRECTIVES RELATIVES À L’ANNÉE ACADÉMIQUE 2020-2021

 

L’Instruction Académique n° 022, en tant que document de référence, constitue la boussole reprenant les orientations de la Tutelle pour le bon fonctionnement des Établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), au cours de l’année académique 2020-2021. Elle est destinée à toutes les parties prenantes de notre secteur, aussi bien celles directes (Cabinet du Ministre, Secrétariat Général, Services Spécialisés, Conseils d’Administration, Promoteurs d’Établissements privés, Autorités académiques, Enseignants, Administratifs et Étudiants) que celles qualifiées d’indirectes (Gouvernement, Parlement, Partenaires de la coopération). Il s’agit d’une feuille de route indispensable que tous les Organes et les Établissements de l’ESU, tant publics que privés, doivent respecter dans le but de promouvoir la culture de l’excellence. Ainsi, les directives qui y sont reprises s’inscrivent dans la droite ligne de ma volonté de relever, avec toutes les parties prenantes, le défi de l’amélioration de la qualité de la formation, de la recherche et du service à la Communauté. Dans cet ordre d’idées, l’ambition à laquelle je convie tous les membres de l’ESU se décline en un engagement collectif pour l’amélioration du fonctionnement de nos différents organes, services et structures. Pour cela, les actions de mon mandat seront structurées autour de la bonne gouvernance pour la promotion des valeurs et l’aboutissement des réformes. Il sera donc question de conjuguer tous les efforts en vue de : - l’accélération et l’aboutissement des différentes réformes engagées, notamment celle relative à l’application effective de l’Architecture de formation Licence-Master-Doctorat (LMD) dans notre Système éducatif de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ; - la lutte contre les actes, comportements, agissements porteurs d’antivaleurs de diverses natures au sein de nos Établissements ; - l’informatisation et la modernisation de la gestion des différentes composantes de l’ESU ; - la dotation progressive des Établissements en infrastructures appropriées grâce au financement du Gouvernement, sur fonds propres de l’Établissement ou sur la base du Partenariat Public-Privé ; - l’amélioration des conditions sociales des membres des différentes composantes de l’ESU. - 3 - Pour ce faire, en nous appuyant sur les acquis positifs dont nous sommes tributaires dans le cadre des réformes engagées depuis l’accession de notre Pays à l’indépendance (1960) et en transformant les faiblesses relevées en « leçons apprises » ou en opportunités, tous ensemble, nous nous engageons dans la matérialisation de cette vision volontariste pour procéder à des réformes effectives et réaliste

 

Cliquez sur le lien ci-après pour télécharger : Intsruction Académique.