Vous avez des questions ? +243 994 193 561
Phone: +243 994 193 561 Email: info@unigom.ac.cd
>
2024-05-28 12:02:35 0

Revanche du sol par le sous-sol: l’UNIGOM inaugure son laboratoire de Mycologie, au profit du domaine des Sciences Agronomiques et Environnement (DSAE)

Mise en place et inauguration du laboratoire de Mycologie de l’UNIGOM pour le domaine des Sciences Agronomiques et Environnement à Goma au Campus du Lac Vert, ce lundi 27 Mai 2024. Ce laboratoire a pour vocation principale d'appuyer la recherche mycologique dans la Région à travers le projet ‘’Mycologie et développement dans la Région des Grands Lacs : Approche raisonnée et filières de production ex-situ de champignons comestibles, une alternative économique additionnelle à l'exploitation des aires protégées’’, projet issu d’un partenariat entre l'Université de Goma et l'Université Catholique de Louvain.

 

Du point de vue de la science, ce laboratoire de mycologie va offrir non seulement un espace pour mener des recherches approfondies sur la diversité des champignons, leur biologie, leur écologie et leurs interactions avec d'autres organismes, mais il servira également de centre de formation pour les étudiants et les professionnels intéressés par l'étude des champignons. Il offre des opportunités de formation pratique en identification, en techniques de culture et en recherche dans le domaine de la mycologie. Ces recherches peuvent donc conduire à de nouvelles découvertes sur les champignons et à des applications pratiques dans divers domaines.


 

Pour le Professeur Ordinaire Muhindo Mughanda, Recteur de l’Université de Goma, ce laboratoire vient renforcer ce qui existait déjà au domaine et encourager les chercheurs à produire des champignons et à former d’autres personnes à en produire pour lutter contre la faim dans la communauté.

 

« C’est la première fois dans l’histoire où nous sommes entrain de former des agronomes qui ne seront pas des bureaucrates mais qui touchent la houe, qui produisent. Nous voudrions étendre ce type de réflexion à d’autres domaines. De manière particulière, aujourd’hui nous sommes venus renforcer ce que les Sciences Agronomiques ont déjà commencé et sous la houlette de mon Comité de Gestion, on les pousse à produire. Nous avons été appuyés par la coopération Belge, par ARES et je crois que bientôt nous allons commencer non pas seulement à produire des champignons, mais aussi à former d’autres à les produire dans le cadre du service à la société pour que ce dilemme là qui nous font honte puisse finalement disparaître.» affirme le Recteur Muhindo Mughanda.