Skip to main content

Présentation 

Le Projet de formation scientifique au master en santé publique à l’Université de Goma vise d’une part à renforcer les compétences des professionnels de santé et d’autres part, à préparer la relève académique par l’amélioration des connaissances et des capacités d’analyse ainsi que de prise de décision en santé publique.

             Le candidat qui aura achevé avec succès l’enseignement inscrit pour l’obtention du Master en Santé Publique aura acquis les compétences théoriques et pratiques lui permettant de gérer les systèmes de santé, les projets et services de soins de santé humaine ou environnementale ainsi que les programmes de prévention et contrôle de maladies et autres problèmes de santé à l’échelle nationale, régionale et internationale. Il pourra aussi le cas échéant, s’inscrire dans un programme de formation doctorale de sa filière de spécialisation.

             L’option « Management des systèmes et services de santé » assure un enseignement axé sur l’organisation des services de santé, le management des ressources du secteur santé et les capacités de négociation avec les partenaires pour le développement des systèmes de santé complexes.

             L’option « Epidémiologie, Prévention et Contrôle des maladies » assure une formation dont les compétences sont axées sur la surveillance épidémiologique, le contrôle des maladies et l’analyse des problèmes de santé dans le but de rendre rationnel la prise des décisions en santé publique.

             L’option « Environnement et santé humaine » offre un enseignement orienté vers la préservation de l’environnement, l’analyse de l’impact des  paramètres environnementaux sur la santé humaine dans sa globalité, et le soutien à la prise de décision pour le développement et l’organisation des services de santé publique.

             Ce programme de Master en santé publique est organisé à temps plein et en présentiez de deux façons : Deux années de formation (120 crédits) pour les candidats avec peu ou pas d’expérience professionnelle probante ; et une année de formation (60 crédits ou master complémentaire) pour les candidats ayant une expérience professionnelle probante et suffisante.

             Des modalités des régimes à temps partiel ainsi que des formations à distance pourront être définies selon les besoins, et notamment pour des formations de courte durée.

Mission 

§  MISSION

L’école de santé publique de l’Université de Goma (ESAPU-UNIGOM) est un établissement de formation en santé publique, de recherché pour la santé, d’expertise et de prestation de services.

 

L’ESAPU-UNIGOM doit contribuer à l’amélioration de la performance du système de santé pour le développement sanitaire au niveau national et régional. Pour ce faire, elle participe au renforcement de compétences professionnelles des cadres de santé et accompagne le ministère de la santé dans sa mission pour la satisfaction des besoins en santé de la population.

 

§  VISION

L’ESAPU-UNIGOM devient un pôle d’excellence avéré et reconnu offrant une gamme variée et complète de formations, menant des activités de recherché et réalisant des expertises et des prestations de services qui apportent une contribution appropriée et spécifiqueà la résolution des grands défis de développement sanitaire de la RDCongo et de la région.

§  VALEURS

Cinq valeurs sous-tendent chacune des actions de l’ESAPU-UNIGOM :

-         Responsabilité

-         Humilité

-         Solidarité

-         Intégrité

 

-         Détermination

 

 

 

 

 

 

  • L’option « Management des systèmes et services de santé » assure un enseignement axé sur l’organisation des services de santé, le management des ressources du secteur santé et les capacités de négociation avec les partenaires pour le développement des systèmes de santé complexes.
  • L’option « Epidémiologie, Prévention et Contrôle des maladies » assure une formation dont les compétences sont axées sur la surveillance épidémiologique, le contrôle des maladies et l’analyse des problèmes de santé dans le but de rendre rationnel la prise des décisions en santé publique.
  • L’option « Environnement et santé humaine » offre un enseignement orienté vers la préservation de l’environnement, l’analyse de l’impact des  paramètres environnementaux sur la santé humaine dans sa globalité, et le soutien à la prise de décision pour le développement et l’organisation des services de santé publique.

Le candidat qui aura achevé avec succès l’enseignement inscrit pour l’obtention du Master en Santé Publique aura acquis les compétences théoriques et pratiques lui permettant de gérer les systèmes de santé, les projets et services de soins de santé humaine ou environnementale ainsi que les programmes de prévention et contrôle de maladies et autres problèmes de santé à l’échelle nationale, régionale et internationale. Il pourra aussi le cas échéant, s’inscrire dans un programme de formation doctorale de sa filière de spécialisation.