Skip to main content

Tension entre l'UNIGOM et la CIMAK: l'UNIGOM condamne et appelle au calme

Une vive incompréhension a régné l'avant-midi de ce lundi 03 octobre entre la Clinique Internationale de Médecine avancée au Kivu(CIMAK) et  l'Université de Goma.  La scène a eu lieu sur le chantier de la clinique universitaire de l'UNIGOM voisine de la CIMAK.

Tout a commencé  lorsqu'un groupe d'individus sans mandat et conduits  par l'Administrateur de la CIMAK, un certain Noé, ont surgi et commencé à démolir la clôture du chantier de la clinique de l'université de Goma.

Mais tout a explosé lorsque cet administratif a infligé une gifle à l'un des étudiants accourus  pour défendre leur patrimoine menacé.  

Au cours de ce bras de fer qui ne s'est limité qu'à l'extérieur des bâtiments, 3 étudiants et 2 ingénieurs au chantier ont été cueillis par la police, emprisonnés par la suite aux communes de Goma et KARISIMBI.

S'exprimant devant la presse dans la foulée, le Recteur de l'Université de Goma a commencé par rappeler la légalité dans laquelle son institution mène les travaux de construction. Le Professeur MUHINDO MUGHANDA a précisé que L'UNIGOM, une institution de l'État,  dispose de deux titres de propriété accordés par l'État congolais, qui lui permettent d'exploiter toute la concession ainsi que tout le patrimoine du campus du lac (ex KINYUMBA) pour le compte sa faculté de Médecine.

Par ailleurs, le Professeur a regretté le fait qu'aucune autorité de la CIMAK ne l'ait  appelé avant, pendant et après cette campagne. Il a aussi  dénoncé le comportement de l'Administrateur cet Établissement de santé. Ce dernier, au lieu de privilégier la voie pacifique dont la province a besoin aujourd'hui, lui et sa suite ont pris l'option d'affronter les étudiants, a-t-il affirmé. Il a appelé à la libération des détenus et au calme pour tous.

 

Pour le Recteur MUGHANDA, les deux cliniques voisines sont appelées à collaborer même dans leur concurrence.

En fin, le chef du Comité de Gestion de l'UNIGOM a promis de rencontrer le propriétaire de la CIMAK avec qui il garde des bonnes relations, pour sortir une communication conjointe autour de la cohabitation inévitable entre les deux institutions.

La CIMAK prétend que L'UNIGOM a érigé sa clôture à l'endroit où s'étendait son parking. Mais c'était avant le récent bornage par l'État qui a tracé les limites naturelles de toute la concession autour du campus du Lac.

Tension Unigom-CIMAK

Rappelons que la clinique d'une centaine de chambres en construction à l'université de Goma est déjà à son premier étage.